Berkeley est l'une des plus grandes université de la côté californienne et vous avez été accepté. A vous les soirées entre amis, les flirts d'un soir, les amitiés d'une vie et les nuits de révisions !
LE FORUM EST EN RECONSTRUCTION !!! MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION !!!

Partagez | 
 

 Folie [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kumy Chisaki

I'm a new one

avatar

▌ Messages : 13
▌ Date d'inscription : 31/12/2010

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Kumy chisaki
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: étude de médecine
Relationship Relationship:

MessageSujet: Folie [libre]   Sam 8 Jan - 17:30

vêtue d'un jean belge, de ballerines kakis, d’un t-shirt rose, d’une veste violette et d’un ruban rouge qui empêchait ses mèches courtes de lui chatouiller le visage, Kumy ressemblait à un petit clown.
Sa maigreur et sa petite taille accentuant son air de gamine, elle paraissait être âgée d'à peine quatorze ans.
Il fallait dire qu'à la clinique ou elle avait passé sa vie de lycéenne, elle n’avait pas eut l’occasion de beaucoup se pencher sur la mode; domaine ou au collège elle avait déjà de fortes lacunes.
Sa guitare acoustique à la main, elle entra dans la salle de musique.
Elle fut surprise d’ y trouver un joli canapé fleuri qui faisait face à un grand miroir. Elle s’ y étala et commença à jouer un morceau de folklore.
Elle fut interrompue par le gargouillement bruyant de son estomac. Répondant à sa demande, Elle sortit de sa poche une barre chocolatée fondu qu’elle dégusta.
Son casse croûte terminé elle s’observa dans la glace et constata qu’elle avait un peu de cacao au-dessus de ces lèvres . Prise d’un fou rire, au lieu de s’essuyer le visage, elle dessina plus distinctement sa moustache naissante de mexicain à l’aide du chocolat liquide qui restait sur le papier d’emballage. Elle compléta son déguisement improvisé en détachant de sa chevelure son ruban pour le nouer à son cou nu.
Elle reprit son morceau de folklore et se mit à danser comme une diablesse, chantant ou plutôt criant tout les mots d’espagnol qu’elle connaissait.
Elle sautait sur place essayant en même temps d’imiter les manières mexicaines, s’amusant comme une folle et riant à gorge déployer.
Dans sa folie elle ne faisait plus attention aux notes qu’elle jouait. Son morceau entraînant se transforma en véritable cacophonie.
Elle finit sa chorégraphie d'un tour sur elle-même.Ce qui la fit perdre l’équilibre, elle renversa le canapé et atterrit sur le sol.
Elle venait à peine de se relever quand elle vit la poignet de la porte s’abaisser.
Prise de panique, Elle se cacha derrière le rideau de la fenêtre qui trop court ne dissimulait pas la moitié de ses jambes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Folie [libre]   Dim 9 Jan - 15:32

    Ce matin j'avais décidé, qu'écouter un peu de musique et chanter ne me ferait pas de mal étant donné la situation dans laquelle je m'étais retrouvée, il y a quelques jours. Je n'arrivais toujours pas à ôter Alex de mes pensées, mais cela ne m'avait pas empêché de reprendre une vie normale. Mon accident n'était plus qu'un mauvais souvenir, du moins je l'espérais mais j'avais encore une chose à vérifier. Autrefois lorsque je perdais pied, je me réfugiais dans une salle, comme la salle de musique dans laquelle je pénétrais et j'apprenais à jouer avec la guitare, que le père de Matt m'avait offert. Bien sûr j'essayais de m'accompagner avec ma voix, seulement au début c'était plutôt difficile étant donné mes problèmes respiratoires et cardiaque. Pourtant à force d'entraînement, les médecins avaient vu une très net amélioration. Je ne pourrais jamais faire de sport intensif, mais j'avais trouvé une façon de développer mes voix respiratoire. Et là j'avais besoin d'être rassurée et de m'entendre, j'avais peur d'avoir tout perdu après cette fameuse soirée. Lorsque j'entrais dans la salle, je vis immédiatement le canapé en cuir fleuris au sol. Ce qui me fit immédiatement sourire. J'étais vêtu de mes habituelles fringues façon Western parce que la mode, être comme tout le monde, non merci ! Je pris la guitare acoustique qui était par terre et réinstalla le canapé avant de m'assoir et de me mettre à jouer. J'ignorais encore qu'une jeune femme se tenait derrière moi enfin derrière le rideau. Je me mis donc à fredonner doucement une chanson du groupe The Fray, que j'adorais pour vérifier l'état de mes cordes vocales qui avait été certainement endommagées par le tuyau qu'on avait glissé jusqu'à mes poumons.

    Some things we don't talk about
    Better do without
    Just hold a smile
    Falling in and out of love
    The same damn problem
    Together all the while

    You can never say never
    Why we don't know why
    Time and time again
    Younger now than we were before
    Don't let me go...


    Soudain, je me rendis compte que je ne sentais aucune résistance et que je pouvais alors tenter de chanter plus fort ce que je fis lorsque j'arrivais au refrain. Euphorique, heureuse, je me retenais de sauter de joie, lorsque j'entendis du bruit et quand me retournant je vis deux chaussures dépasser de sous le rideau. Je me mis à rire, puis à tirer le rideau avant de serrer la jeune femme qui s'y cachait dans mes bras. Non je n'avais rien perdu de ma voix et des progrès que j'avais fait. D'ailleurs on appelait cette technique la musicothérapie. Je la libérais et me mit à danser, en criant comme une folle.

    Tu te rends compte, j'ai toujours ma voix !!!!

    Je ne la connaissais pas mais lorsque je la regardais d'un peu plus près, je compris qu'à ses yeux je ne passerai pas pour une folle. Sa moustache dessinait avec du chocolat me fit sourire. Enfin quelqu'un qui était différent et qui ne suivait pas les autres pour se faire accepter.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumy Chisaki

I'm a new one

avatar

▌ Messages : 13
▌ Date d'inscription : 31/12/2010

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Kumy chisaki
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: étude de médecine
Relationship Relationship:

MessageSujet: Re: Folie [libre]   Lun 10 Jan - 20:40

Kumy entendit des pas entraient dans la pièce.
Elle s’attendait à voir à tout instant le tissu qui la recouvrait se soulever. Son rythme cardiaque s’accéléra.
Elle pensa que si le nouvel arrivant la trouvait, elle était destinée à avoir une réputation de japonaise maboule jusqu’au restant de ces jours universitaires .Car Qui pourrait raisonner autrement en découvrant une jeune métisse de 18 sensée être mature et indépendant cachée derrière un rideau avec le dessus des lèvres recouvertes de chocolat ?
Elle pouvait toujours avoir l’espoir que la personne ne la verrait pas mais celui-ci était bien maigre dans la mesure ou ses pieds débordaient carrément du tissu. Autant dire qu’elle était dans la merde jusqu’au cou.
Elle chercha une histoire tordue à inventer qui pourrait la sortir de sa mauvaise situation.
Elle savait qu’avec son joli visage de poupée, sa maigreur et sa petite taille, elle faisait paraître plus jeune que son age.
Son idée naissa
Si elle se faisait passer pour la fille adoptive d’un professeur, elle dirait qu’elle avait 14 ans et qu’elle allait au collège d’à coté. Sa mère ayant cour tard le soir; elle l’attendait en s’occupant dans la salle de musique.
Son histoire lui sembla plausible surtout qu’elle avait toujours eut un don pour la comédie.
Elle poussa légèrement un bout du rideau pour observer à qui elle aurait affaire.
Elle découvrit une belle brune aux yeux claire dans une tenue de cowboys de far west. La jeune femme avait ramassée sa guitare acoustique et avec , commençait à jouer un morceau de The Fray. Elle murmurait les paroles doucement augmentant petit à petit le volume de sa voix.
La jeune métisse se laissa prendre par la musique, balançant sa tête au rythme des accords.
En plein milieu du refrain, Elle se cogna maladroitement contre la fenêtre.
La douleur inonda son crane. Étonnée, elle ne peut retenir un cri.
Malheureusement ce bruit alerta la jeune musicienne, qui regarda droit sur ses affreuses ballerines Kakis.
Un sourire amusé apparut sur le visage déjà joyeux de la cowgirl qui se dirigea vers elle.
Kumy retient son souffle, se répétant tout les mensonges qu’elle avait préparés.
Le rideau s'ouvrit.Son cœur rebondit.
Elle fut surprise quand la jeune femme la prit dans ses bras.
Tous son stresse s’évacuant, Elle explosa de rire.
La femme brune desserra son étreinte pour danser au milieu de la salle.
Son Bonheur gagna kumy. Elle lui prit la main et se joigna à sa chorégraphie.

Tu te rends compte, j'ai toujours ma voix !!!!


La jeune métisse ne comprenait pas pourquoi la jeune fille était aussi contente d’avoir toujours une voix. Elle ne chercha pas en a savoir plus, préférant profiter de ce moment d’euphorie heureuse d’avoir trouver quelqu'un avec qui le partager.
Elle lui répondit en criant et en sautant de joie.


-Oui !tu a toujours ta voix ! C’est super ! En plus moi je suis en vit ! On est les filles les plus chanceuses de l’univers !


Kumy avait envie partager cette folie avec d’autres .Elle voulait que tout le monde sachent qu’elle était heureuse. Ne se contrôlant plus, elle ouvrit la fenêtre qui donnait sur la cour de l’université remplit d’étudiant et elle hurla.

-On est en pleine extase!

Se rendant contre qu’elle état allé un peu loin, elle accroupit afin que les gens dehors ne voient pas qui était la timbrés à la fenêtre. Elle tourna les yeux vers la jeune femme complice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Folie [libre]   Ven 14 Jan - 22:19

    Dans mon esprit tout se mélangeait. J'étais passée par tout les sentiments. J'avais d'abord était angoissée, paniquée, puis rassurée, euphorique, hystérique, heureuse et je partageais ma joie, avec une jeune femme que je ne connaissais pas. La vie réserve parfois de très belle surprise. Et même si autrefois, j'avais plus de mal à y croire, aujourd'hui j'étais convaincu. Je continuais ma danse folklorique en rigolant. Le regard que les autres pouvaient avoir sur moi, m'importait peu en vérité. Il pouvait me traiter de folle, de cingler ou de je ne sais quoi d'autre. Cela ne m'atteignait jamais, car s'il n'était pas capable de voir qui j'étais vraiment et de m'accepter comme tel, c'est qu'il n'avait pas cette intelligence que l'on appelle l'intelligence du cœur. Je me détacha ensuite de la jeune femme pour continuer ma danse la plus ridicule en solo. Je ne me souciais même pas de ce qu'elle pouvais pensé et eu la surprise de la voir participer à mon délire. J'étais sur un petit nuage aux anges, lorsque je la vis s'accroupir pour que les gens ne puissent pas voir qui était entrain de péter une durite dans la salle de musique. Je ne pus m'empêcher de rigoler, parce que je savais très bien que dans ce bâtiment il n'était pas rare de voir, les fous de danse et de musique répéter des chorégraphies. Bon d'accord la notre était plutôt bizarre, inattendu et pas vraiment travaillé mais de loin on aurait pû, presque y croire. Je lui tendis ma main pour l'inciter à se relever, après avoir retrouvée mes esprits et contrôlé les battements de mon cœur, ce dernier étant toujours fragile. Décidément, elle avait le don de se cacher partout pour ne pas se faire prendre. Je tentais donc de la rassurer. Après avoir repris mes esprits et une respiration normale.

    Au fait je m'appelle Elea et toi ? Désolé de t'avoir entraîné dans tout ça, quoi qu'on c'est bien amusée ! Et sincèrement, ne fait pas attention aux autres, ce qu'ils peuvent penser importe peu en vérité. Ce qui compte ce sera la personne qui ne te jugera pas avant d'avoir appris à te connaître.
    Au fait tu es nouvelle ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumy Chisaki

I'm a new one

avatar

▌ Messages : 13
▌ Date d'inscription : 31/12/2010

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Kumy chisaki
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: étude de médecine
Relationship Relationship:

MessageSujet: Re: Folie [libre]   Dim 16 Jan - 19:29

Kumy prit la main que lui tendait la jeune femme et se releva.

Au fait je m'appelle Elea et toi ? Désolé de t'avoir entraîné dans tout ça, quoi qu'on c'est bien amusée ! Et sincèrement, ne fait pas attention aux autres, ce qu'ils peuvent penser importe peu en vérité. Ce qui compte ce sera la personne qui ne te jugera pas avant d'avoir appris à te connaître.
Au fait tu es nouvelle ici ?


Elle s’appelait Eléa .Un joli nom qui lui allait comme un gant.
La jeune métisse ne peut s’empêcher de sourire quand la cowgirl s’excusa de l’avoir entraînée dans sa folie car si celle-ci l’avait aperçus quelques instants plus tôt elle aurait pensée autrement.
La phrase qu’Eléa ajouta ensuite la déstabilisa.
Il était vrai qu’elle se souciait du regard des autres mais la source de ce problème était bien plus profonde.
Un morceau important de la vie lui manquait. Trois ans exactement
Trois ans qu’elle avait passé enfermée entre quatre murs blancs à souffrir et ;à voir son corps se détruire.
Pendant cette période plus rien n’avait compté, le temps s’était arrêté.
Elle avait enchaîné traitements sur traitements pour contrer sa maladie.
Tous se montrèrent inefficaces.
N’ayant plus aucun espoir elle avait choisis de mourir.
Sa décision fut comme une bombe et détruisit de nombreux cœurs. Autant ceux de ses proches .que celui de son amour d’enfance Lucas qui préféra fuir.
Puis toute cette douleur déboucha par une guérison miraculeuse et inattendue.
Au final il lui restait le bonheur incommensurable d’être en vie mais surtout une grande amertume en pensant que tout ce qu’elle avait vécus n’apportait aucun bénéfice.
Elle ne se sentait pas plus forte mais bien contraire elle était perdue, incomplète.
Elle avait quitté sa vie en tant que jeune adolescente de 14 ans pour la retrouver à 18 ans future adulte à l’université. C’était comme un saut dans le temps qui l’avait empêcher grandir et de se construire.
Aujourd’hui Elle se trouvait dans un monde nouveau avec la certitude de ne plus rien connaître.
Une inconnue pour elle-même, Elle ne savait plus comment elle devait être.
Eléa avait raison si elle voulait découvrir un sois peu qu’elle personne elle était devenus, Il fallait qu’elle oublie le regard des autres.
Ses yeux s qui s’étaient assombrit se remirent à briller.
Kumy répondit à la jeune femme.


-Il faudrait ne pas faire attention aux autres, mais cela est bien difficile. Car lorsque l’on cherche désespérément à savoir qui l’on est,On pense que le jugement des autres peut être une réponse à notre question. On veut donner ainsi une bonne image afin d’avoir l’impression d’être quelqu'un de bien.
En effet je suis nouvelle, je m’appelle Kumy. Je suis en première année en études de médecine et toi tu étudies quoi ?


D’autres questions tournaient dans le crâne de Kumy, la jeune femme l’avait intrigué
Sans attendre la réponse de sa première demande, elle enchaîna


-J’aimerais savoir, lorsque tu m’a prise dans tes bras, tu m’a ensuite demandait si je me rendait compte que tu avait toujours ta voix. Pourquoi ? Tu as été muette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Folie [libre]   Dim 23 Jan - 14:59

    La réponse de Kumi me bouleversa. Pourquoi ? Parce que d'un côté elle avait raison et je me rendis compte en l'écoutant qu'elle avait peut-être vécu quelques chose de similaire à ce que j'avais pu vivre. Elle ne semblait pas vraiment savoir qui elle était et cela me troublait. Quel pouvait-être son histoire ? J'avais envie d'apprendre à la connaître. Sa joie de vivre, son optimisme et sa folie me poussait à vouloir en savoir plus. Elle s'appelait Kumy, un drôle de nom pour une chouette fille. Ses origines étaient clairement définis dans son prénom, mais les apparences sont parfois trompeuses. Je souriais de toutes mes dents lorsque la question que je redoutais tant me tomba dessus. Je n'avais pas vraiment envie que l'on s'apitoie sur mon sort, ni même que l'on me sorte des phrases toutes faites du style : "Oh désolé, je ne le savais pas !", mes problèmes de santé n'était pas un frein réel dans ma vie même si c'était un poids dur à porter. Décidément la jeune femme l'intrigué et je sentait que cette fois se serait différent, je pouvais me permettre de me dévoiler en étant sûr que cela paraitrait presque normale aux yeux de Kumy du moins je l'espérais.

    Enchantée de faire ta connaissance Kumy ! Je suis nouvelle aussi et j'étudie la criminologie, les sciences et la photographie. C'est vrai, c'est souvent ce que l'on veut faire transparaître aux autres mais le mieux c'est parfois de rester nous même. Pour ma part non je n'étais pas muette, en fait j'ai fait un arrêt cardiaque, il y a quinze jours lors du bal de Noël enfin une longue histoire qui remonte à il y a quatre ans.

    J'avais prié pour en rester là, mais la façon dont elle me regardait me disait très clairement : "Vas-y poursuis", gênée je m'étais interrompu, moi aussi j'avais envie d'en savoir plus sur elle.

    Et toi quelle est ton histoire ? Pourquoi as-tu peur du regard des autres ?

    J'espérais qu'elle ne le prendrait pas mal mais plutôt comme une façon d'apprendre à la connaître. Je souriais toujours, ce qui mettait plutôt à l'aise.


Sujet Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Folie [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Folie [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise de folie... |Libre|
» La Solitude mene trop souvent a la folie [ Libre ]
» Joy, la liberté... de la folie. [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Berkeley University ! :: « | ● Archives ● | » :: Archives de vos Rp :: Archives Rp ancienne version-
Sauter vers: