Berkeley est l'une des plus grandes université de la côté californienne et vous avez été accepté. A vous les soirées entre amis, les flirts d'un soir, les amitiés d'une vie et les nuits de révisions !
LE FORUM EST EN RECONSTRUCTION !!! MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION !!!

Partagez | 
 

 Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mar 21 Déc - 1:14


Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »


    Il est presque midi, le soleil surplombait San Francisco et nous réchauffait de sa couleur dorée. Accoudée sur la barrière qui longe l'océan, j'admire le spectacle qui s'offre à moi et que je n'ai pas l'habitude de voir. Des voitures circulent en double sens sur le gigantesque et célèbre Golden Gate et des Cables Cars emmènent les touristes émerveillés, visiter une des plus belle ville du monde selon moi. Les reflets du soleil sur l'eau m'aveuglaient, je n'ai pas de lunettes et mes cheveux détachés étaient sauvagement repoussés par le vent. J'aimais l'agitation de la ville et le clapotis apaisant des vagues. C'est un étonnant contraste que j'admirais en souriant. Ce moment je l'avais rêvé des dizaines de fois avec ma sœur. Nous avions 14 ans mais déjà, nos rêves étaient de découvrir, ce que nous ne pouvions voir qu'à la télé.

    Je me rappelais les plans qu'on se faisait sans vraiment trop savoir si un jour, on y parviendrait. Le plus important c'est d'y croire, le reste vient plus tard. Je m'étais accroché repensant sans cesse à ma sœur et à notre rêve commun et aujourd'hui j'étais ici et pas elle. Je sortis de ma poche la photo que je conservais précieusement et qui m'accompagnait dans chacun de mes déplacements, puis posa un doigt sur le visage enfantin de ma sœur jumelle. Nous nous ressemblions comme deux gouttes d'eau parce que nous étions de vrai jumelle et son décès avait brisé une partie de moi qui restait inconsolable. Des larmes perlèrent doucement au coin de mes yeux. J'avais réussi, d'abord pour elle ensuite pour moi.


    Tu vois Lou, j'ai réussi ! Je sais que de là haut tu me vois et j'espère que tu partage avec moi, ce bonheur d'être arrivé jusque là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mar 21 Déc - 15:28

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



Comme tous les jours j'avais l'habitude de me réserver quelques heures pour moi. Non pas que je n'aimais plus Charlly ou bien deux filles, la situation était ces derniers temps devenu compliqué entre elle et moi. Je l'aimais toujours autant que le premier jour, mais j'avais l'impression de la perdre petit à petit surtout beaucoup d'inquiétudes me rongeaient chaque jour. Nous avions connus des hauts et des bas comme n'importe quel couple dans ce bas monde, mais au fond de moi j'avais peur que mon mariage se finisse par un divorce. Il ne se passait une seule seconde a pensé à cet avenir qui semblait s'approcher de plus en plus et de croire en cette fatalité. Qui me détruira encore plus que maintenant, je savais que je devais redoubler d'effort pour sauver ce qu'il reste entre Charlly et moi. Les bruits des voitures me ramenèrent sur terre, je m'étais laissé noyer dans mes sombres pensées. Comment pouvais-je oublier ce fossé qui se creusait petit à petit entre ma femme et moi? Bientôt nous serions que des étrangers à force de se voir en simple coup de vent. Je regardais aux alentours pour me renseigner sur l'endroit où je me trouvais actuellement. Le centre ville, pas loin se trouvait San Francisco Bay cet endroit me rappelait énormément de souvenir. Des moments agréables avec les femmes de ma vie, aujourd'hui ces souvenirs me semblaient être digne d'un film de série B. J'étais rarement pessimiste mais là je ne savais plus comment m'en sortir. Je redoutais de la réalité, j'avais beau tourné tous ces derniers mois dans ma tête mais rien ne me mettait sur la piste de cet écart dans notre couple. D'un pas peu déterminé je me rendis vers la Bay de San Francisco. Je n'avais rien de prévu, et j'avais du temps à tuer je me sentirais beaucoup moins seul entouré par ces inconnus. Je regardais mon portable, il était midi et je n’avais encore rien avalé depuis hier soir. Je décidai de faire un petit détour vers une boulangerie, de quoi caler cette petite fringale. Les touristes affluaient de part et d’autre de la place, au moins ils avaient l’air heureux parfois j’enviais ces gens qui oublié leurs problèmes le temps d’une journée. Une fois le sandwich englouti, je repris cette marche que j’avais écourtée un peu plus tôt. Le vent passait à travers mes cheveux blonds pendant que j’écoutais de manière apaisée les vagues. Je m’arrêtai quelques instants et fixai les alentours jusqu’à ce que mes yeux se posent sur une silhouette. Je connaissais cette personne, mais un doute s’installa en moi elle avait quelque peu changé depuis notre rencontre. Je fis quelques pas mon cœur ne fit qu’un bon dans ma poitrine, c’était bien Elea. Elle est toujours aussi belle que dans mes souvenirs, un sourire s’afficha sur mon visage. Je devais avoir l’air d’un idiot à sourire tout seul. Je décidai d’aller à sa rencontre, une fois à sa hauteur je m’accoudai à mon tour avant de dire. « Belle journée pour faire du tourisme non ? »

Revenir en haut Aller en bas
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mar 21 Déc - 16:24



Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »



Je ne savais pas encore ce que cette journée allait me réserver mais déjà je me sentais plus forte. Sortir de ma campagne natale n'avait pas été chose facile et l'unique fois où j'avais voyagé mon coeur avait dû affronter la douloureuse expérience que représente l'amour. Je me rappelle de ses deux mois que je n'oublierai sans doute jamais. L'Angleterre, l'Écosse, Londres, Oxford toutes ses villes que j'avais visité en découvrant une culture si différentes de la mienne et que j'apprenais à partager avec les anglophones, c'est là que je l'avais rencontré, celui qui avait pour la toute première fois fait vraiment vibrer mon coeur, il était le fils du père qui m'accueillait cet été là, il s'appelait Tyler et avait un humour à tout épreuve . Je me souviens à quel point il s'amusait de mon accent et l'utilisait pour ce moquer de moi. Cette année là, tout semblait me sourire mais lorsque tout cela à prit fin et que je dû retourner au Texas ce fut aussi la fin d'une relation qui c'était voulu plus qu'intense d'un point de vue sentimentale, la distance étant trop importante.

Ce séjour de deux mois mes parents me l'avaient offert lorsqu'il avait appris que j'étais sortie Majeur de ma promotion alors que j'entrais au lycée. Je rêvassais après avoir essuyait mes larmes d'un revers de la main lorsqu'une voix masculine me tira de mes pensées. Ce son qui était arrivée jusqu'à mes oreilles, cette note de gravité dans un bain de douceur, ça ne pouvait pas être lui, non impossible. Trop de kilomètre sépare San Francisco de l'Angleterre. Pourtant lorsque je tournais la tête dans sa direction mon coeur fit un bond, ses cheveux bouclés, son sourire charmeur, ses yeux bleu au reflets noisettes rien n'avait changé. Il me fallut dix secondes avant de reprendre mes esprits.

    - Oui très belle !!!!! Ty !!! Mon dieu mais que fais-tu ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mar 21 Déc - 22:45

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



Je fixais devant moi regardant de temps à autre les passants, jusqu'à ce que mes yeux se posent sur Elea. J'avais l'impression de rêver, j'avais rêvé de ce moment au moins une centaine de fois après notre rupture. Oui Eléa était mon ex petite-amie, elle était venue chez moi lors d'un échange. Deux mois, une histoire intense et qui au fond je ne regrettais pas. Je me souviens de son accent américain, j'adorais la taquiner avec ça avec Elea à cette époque j'étais un homme comblé. Mais tout bonheur avait une fin, avec la distance qui nous séparait nous avions choisi de se séparer en bon terme. Malgré le fait que je venais de perdre la personne la plus importante de ma vie ce jour là. Elle était encore plus belle que dans mes souvenirs, ces yeux bleus étaient toujours aussi magnifiques. Je devais me l'avouer que la revoir ici ne me laissait pas de glace. Un amour partageait avec elle, semblait de ne s'être jamais arrêté. Je devais me rendre à l'évidence nous avions surement changé et aujourd’hui j'étais marié et père de deux filles que j'aime le plus au monde. Lorsque les yeux d'Elea se posèrent sur moi, mon cœur s'emballa c'était comme si je venais de courir cent kilomètres sans m'arrêter. Je me revoyais à cette époque qui maintenant était révolue, non elle n'avait pas changé toujours aussi rêveuse. Ce sourire que j'aimais tant n'avait pas disparu après ces années. Sa réponse me décrocha un sourire, elle devait être surprise de me voir ici. Moi un anglais qui adorait sa patrie de trouvait loin de chez lui. Elea n'était pas la seule à aimer voyager, j'avais toujours rêvé d'étudier aux USA. Je visais plus Harvard mais Berkeley n'était pas si mal. Je finis par rire à l’étonnement de la belle, je m’attendais pas qu’elle réagisse de cette manière. « Ne le dis à personne, mais je te suivais depuis quelques jours. Non je plaisante je suis venu étudier c’était un de mes nombreux rêves. Je pense que c’est le seul qui est bien réussi d’ailleurs… » Un brin de regret s’insinua dans ma voix, j’espérais qu’Elea n’en tienne pas compte sur le moment. On venait de se retrouver je ne voulais en aucun cas parler de mes problèmes, nous avions du temps à rattraper maintenant en tant qu’amis. Je finis par me reprendre, je passais ma main dans mes cheveux avant de reprendre. « Et toi qu’est ce que tu fais ici, à parler toute seule ? »

Revenir en haut Aller en bas
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mar 21 Déc - 23:34

Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »


    Bien sûr que j'avais envisagé la possibilité que ce soit lui, mais maintenant qu'il était là devant moi, il me fallait réaliser. Après toutes ses années, bien des choses avaient changé. Du moins je le pensais pour Tyler car de mon côté les choses n'avaient pas vraiment évoluées. Dire qu'il y a quatre ans de cela, chaque soir avant d'aller dormir je revoyais son visage, j'imaginais son odeur facilement parce qu'il m'avait offert un échantillon de ce parfum que j'adorais et qu'il portait quand nous étions ensemble. Chaque soir pendant des mois j'avais refoulés mes larmes en repensant à notre histoire. La seule que j'avais eu. Ty avait véritablement compté pour moi, j'aurais pu l'écouter parler pendant des heures de son pays, de ses goûts musicaux, mais il semblait plus adulte. Les délires qu'on partageaient ne voudraient peut-être plus rien dire aujourd'hui, à ses yeux. En fait je n'en savais rien. Le plus triste c'est que je ne savais pas qui il était après toutes ses années et ce qu'il était devenue. Une partie de moi avait peur de lui demander, parce qu'inconsciemment j'aurais sûrement voulu que ce soit comme avant. Mais d'un autre côté la curiosité me gagnait. Avait-il une petite amie ? Certainement ! Il y a bien longtemps que j'ai appris à ne plus croire aux contes de fées. Je lui souris avec franchise, il m'avait manqué. Je le pris dans mes bras, et respira son parfum sans vraiment le vouloir. Il n'était plus le même, évidemment. Je profitais de ses courtes secondes avant de m'éloigner. Mes yeux croisèrent alors les siens et mon cœur jusqu'à lors tranquille pris une accélération inattendu. Je me surpris à me demander à cet instant pourquoi Tyler avait-il était remis sur ma route, celle de la vie ? Bizarrement aucunes réponses ne vint mais je décidais de prendre ce cadeau de la vie qui s'offrait à moi et de refaire connaissance une deuxième fois, avec le seul homme que j'avais vraiment aimé.

    -Hey, ça me fait tellement plaisir de te voir ! Je me disais bien que j'étais suivis, Emy qui me trouvait parano va devoir s'excuser ! Dis-je en rigolant.

    J'en profitais pour glisser la photo que j'avais dans les mains, dans ma poche arrière de jean. En priant pour que Tyler ne pose aucunes questions. Il n'avait jamais su pour Lou, il devait sans doute la croire toujours en vie.

    -Hé bien je viens tout juste de réaliser mon rêve ! Qui croyait qu'une campagnarde comme moi réussirait à entrer à Berkeley ! C'est aussi un des nombreux rêves dont tu ne m'as jamais parlé ! Dis-je en lui donnant un petit coup dans l'épaule.

    - Pour ce qui est de ma présence ici, je plaide coupable ! J'adore admirais la mer et écouter le bruit des vagues ! Au Texas on avait pas vraiment la mer tu sais ! Et toi alors qu'es-tu devenue après ses quatre longues années ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mer 22 Déc - 20:35

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



Au début elle ne semblait pas réaliser que je me tenais là, à côté d'elle j'avoue que je serais pareil je ne lui avais jamais dit que je viendrais ici. Son étonnement ne me surprenait pas, après quatre ans sans se revoir elle paraissait toujours la même peut être que ces cheveux avaient changé. J'espérais qu'elle n'avait pas tant changé que ça, je voulais en quelque sorte m'accroché au souvenir que j'avais d'elle. Cette petite américaine de seize ans débarquant chez nous, avec un accent qu'au fond j'aimais beaucoup. Petit à petit les souvenirs revenaient, ça faisait du bien de repenser ce que j'avais vécu avec elle. Mais aujourd'hui pour ma part la page était tournée, nous avions vécu des histoires différentes. Changer le court de nos vies, j'avais l'impression d'être ces hommes de trente ans qui se souvenaient de leur adolescence. Je prenais un coup de vieux ! Cette pensée m'arracha un sourire en coin, il y avait une chose que je regrettais depuis son départ d'avoir coupé les ponts avec elle. On aurait du garder contact, je me souviens des discussions que nous avions eu. Ces longues discussions, ces fous rires m'avaient beaucoup manqué. Elea restera un agréable souvenir parmi ceux que je gardais profondément caché. Ces petits bras m'enveloppèrent, une sensation que je connaissais parfaitement refit surface. Oh oui la joie envahissait mon cœur, le destin avait remis Elea sur mon chemin. Ces yeux bleus croisèrent les miens, ils étaient toujours autant pétillants comme dans mes souvenirs. On m'offrait la possibilité de renouer une amitié avec elle, et je n'allais pas laisser passer cette chance. Son rire n'avait pas changé toujours aussi communicatif. Elea rangea quelque chose dans sa poche, je ne fis guère attention à ce geste. Elle venait de réaliser son rêve j'étais content pour elle, Elea me donna un petit coup de poing. Je fis une petite grimace pour mimer cette douleur invisible. Comme si son petit poing aurait pu me faire mal, bon si elle était vraiment énervée oui. Elea m'avait souvent parlé de sa ville natale, le fait qu'elle n'avait jamais vu la mer avant ici me fit sourire. Jusqu'à ce qu'il s'efface lorsqu'elle me demanda ce que j'étais devenu. Je me retournai pour regarder la mer et m’accoudé à nouveau à la rambarde. « Ce que je suis devenu par ou commencer ?!.... Je suis ici depuis presqu’un an parce que je me suis brouillé avec mon père après la mort de maman. Je suis désolé de te l’annoncer cet aussi brutalement comme ça pendant nos retrouvailles. J’aurai aimé te le dire dans d’autre circonstance… Pourtant j’essaie d’arranger les choses avec lui mais rien à faire, et tu me connais parfois je me laisse emporter pour un rien. Depuis on ne se parle plus, mais la vie continue comme on dit. Quelques semaines après mon arrivée j’ai rencontré une fille formidable, avec qui aujourd’hui je partage ma vie pour le bien et pour le pire. » Je fis une petite pause me laissant submerger par mes souvenirs avec Charlly et mes deux filles. C’est fou ce que je l’aime ma vie ne serait plus rien sans elle à mes côtés. « Avec elle j’ai pu réaliser un autre rêve avoir une famille, deux filles des jumelles pour être franc, je dois avoir des photos d’elles. » Je pris mon portefeuille à l’arrière de mon jeans, je me promenais toujours avec des photos d’elles. Je finis par lui tendre une photo de mes filles, une fierté je dois l’avouer. « Là tu as Kacey et là Lila, de vrais petits trésors. Sinon toi qu’est ce que tu racontes de beau depuis ces quatre dernières années ? C’est bizarre que Lou ne soit pas avec toi, je croyais qu’elle aussi rêver de venir ici ? » Ne me demandez pas comment j’arrivais à les différencier moi-même je l’ignorais. Mais ça m’amusait toujours de voir que certains n’arrivaient pas à le faire.

Revenir en haut Aller en bas
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Ven 24 Déc - 16:26

Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »


    Lorsqu'il me parla de sa relation avec son père, je restais de marbre, plus que surprise, je m'y était attendu. Bizarre non ? Mais le pire vint quand il me parla de Lou, juste après m'avoir annoncé qu'il était marié et avait deux filles. Comment avais-je pu passer à côté, de tout ça, de lui, de sa vie ? On aurait pu être de bon amis mais je crois qu'il était plus facile de faire comme si l'autre auquel on tenais, n'avais jamais existé. Soudainement il sortit une photo de sa poche, ses deux filles. Certes, elles étaient magnifiques mais ne ressemblaient aucunement à Tyler. Pourtant je me décidais à ne rien soulever et à ne faire aucunes remarques de ce style. Mais lorsqu'il entreprit de parler de Lou, je ne pu m'empêcher de verser rien qu'une petite larme. Repenser à ce qui avait pu se passer, était impensable et cette question je l'avais tant de fois redouté. Jamais je n'aurais cru qu'un jour je devrais dire à Tyler que la personne qui comptait le plus à mes yeux et dont il n'avait cessé d'entendre parlé à l'époque n'était plus de ce monde. En reparler n'était pas une chose facile, devais-je lui dire la vérité ? Oui sûrement. Mais comment dire un truc pareil, même s'il n'était pas proche et ne se connaissait que parce qu'ils c'étaient vu une fois ou deux par webcam interposé quand je lui parlé de Londres, j'avais peur que sa réaction soit de la pitié. Allez savoir pourquoi ! Finalement je décidais de me lancer sans laisser transparaître mon désarroi et ma peine. Pas un seul sanglot, ni un seul tremblement.

    Je...Lou est décédée deux mois après, enfin, deux mois après qu'on se soit connut toi et moi ! Elle a couru un sprint lors d'une compétition d'athlétisme et a fait un arrêt cardiaque. Elle avait une malformation du cœur mais on la su trop tard. J'ai la même chose mais à un degrés moindre, c'est grâce à elle qu'on la découvert ! Tu vois c'est pour elle que je suis ici en partie ! Dis-je sans trémolo dans la voix, avec une force que je ne me connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Dim 26 Déc - 20:41

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



Après mon petit discours je me sentais un peu mieux, j’aimais parler de mes deux filles même si techniquement parlant elle n’était pas de moi mais d’un autre. On pouvait bien me traiter de fou comme mon père me l’avait dit quand je lui ai dis mais je les aime plus que tout. Après tout comment ne pas aimer ces deux petites princesses ? Un autre sentiment commença à faire son apparition, je venais de déballer ma petite vi comme ça. Comme si Elea était une simple étrangère bien évidemment elle était bien plus à mes yeux. Malgré les deux mois passaient ensemble il y a quatre ans, je la considérais déjà de la famille. Après avoir prononcé le prénom de sa sœur je remarquai qu’elle était devenue un plus tendue. Comme si je venais de prononcer quelque chose d’épouvantable. Pourtant dans le passé Elea me parlait souvent de sa sœur Lou, j’avais l’impression de la connaitre à force d’entendre Elea parlait d’elle. Elle ne manquait pas de me dire à quel point elle aimait sa sœur. Je devais l’avoir vu pas plus deux fois mais avec les webcams ce n’était pas vraiment le mieux pour la rencontrer. Elea finit par parler, elle m’annonça comme ça que sa sœur était morte deux mois après son retour. Elle ne laissait rien paraître je savais qu’au fond ce qu’elle ressentait. Perdre un être cher est la pire chose qui peut nous arriver dans ce monde. Je savais ce que ça faisait ayant perdu moi-même ma mère j’étais anéanti et je me souviens que je parlais comme elle. Je n’étais jamais doué pour réconforter les gens, et je ne voulais pas qu’elle croit que j’agissais par pitié ou d’une façon à l’offenser. J’avoue que j’étais un peu désemparé devant elle, je voulais l’aider au mieux d’autant plus qu’elle aussi souffrait de cette malformation. « Je…. Je suis désolé j’ai manqué de tact en te demandant ça. J’aurais du garder ça pour moi, tu sais si tu veux en parler je suis là maintenant. Je comprends parfaitement ce que tu ressens, perdre la personne qui compte le plus pour nous. Il y a comme un vide on n’arrive pas à combler…. Je comprendrais aussi tu ne veux pas m’en parler. Je crois que je devrais arrêter de parler j’ai l’impression de m’enfoncer encore plus. Parfois je peux être un parfait petit idiot. » Je passai ma main derrière ma tête signe d’embarras à l’état pur. Un sourire nerveux apparu sur mon visage, j’espérais qu’Elea ne me prenne pas pour un débile après ce que je venais de dire. Si je pouvais juste remonter le temps pour lui et m’éviter ce moment.

Revenir en haut Aller en bas
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mer 29 Déc - 23:27

Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »


    J'avais prévu d'avance la réaction de Tyler, elle était normal mais j'avais tourné la page. Certes je n'oublierais jamais mais j'avais fait mon deuil. Il fallait savoir faire la part des choses, se relever, avancer et se dire qu'elle doit être heureuse et qu'elle doit veiller sur moi maintenant. Je repensais à tout ce qui c'était passée depuis. Pas grand chose à dire vrai. Si, j'avais été élue major de ma promotion au collège et au lycée et j'avais obtenu cette bourse tant convoitée qui ma permis d'intégrer Berkeley. Une chance inouïe c'est vrai. Côté famille, j'étais très proche de mes parents et savais à quel point la famille était plus qu'importante. Et à leur plus grande joie, ce fut Matt mon parrain qui fut nommé proviseur de Berkeley lorsque Seely est décédé. J'avais donc un proche pour veiller sur moi. Nous n'avions que cinq ans de différence mais il avait été le fils du meilleur ami de mon père, rencontré alors qu'ils vivaient tout les deux à Manhattan, avant que ce dernier ne décède. Tout les deux avaient connu la misère mais c'est lui que mon père avait choisi comme parrain et lorsque ses parents sont décédés, il est arrivé à Matt de venir à la maison pour les vacances avec sa grand-mère. Nous avions presque grandit ensemble et Il avait pris le relais de son père et était devenue mon parrain. Ce destin était presque improbable. Je regardais vers l'horizon, profitant de la douce fraîcheur qui balayé mon visage. La maladresse de Tyler me fit sourire. Il n'avait pas changé et avait gardé son cœur d'or. C'était une bonne chose. Je me tournais vers lui, un sourire léger dessinait sur mon visage.

    Ty, ne t'inquiète pas pour ça, il fallait bien que je te le dise un jour où l'autre !
    Et tu n'as jamais été un idiot !
    Dis-je en rigolant.

    Bon parlons de chose sérieuse, tu suis quoi comme cours ? Et comment as-tu rencontré ta petite femme ?

    Je ne voulais plus parler de tout ça, et j'avais envie d'en savoir plus sur la vie de Tyler, je m'étais presque faite à l'idée qu'il était marié et avait des enfants même si je trouvais ça encore un peu bizarre. Il avait l'air parfaitement heureux et cela faisait plaisir. Il est vrai que parfois, je me demandais ce que pouvais me réserver la mienne. Je pense que je le saurais en tant voulu non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mar 4 Jan - 13:55

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



Du loin que je m'en souvienne Elea m'avait toujours dit que Lou était très sportive. Elle ne manquait pas une occasion de me parler d'elle. Je comprenais ce qu'elle ressentait mais je voyais qu'elle avait accepté la mort de sa propre sœur jumelle. J'ignorais par contre ce qu'on ressentait lorsque l'on perdait son double. Certains disent qu'il perde leurs âmes allez savoir si c'était vrai. Personnellement je trouvais cela glauque de dire une chose pareille, ce n'est que mon avis sur le sujet. Etant fils unique j'ignorais aussi par la même occasion ce que c'était de perdre un frère ou une sœur. Pourtant j'aurais aimé connaitre la joie d'avoir un petit frère, j'aurai passé moins de temps à m'ennuyer quand mes camarades de classe partaient en vacances. Elea se tourna vers moi avec son magnifique sourire, c'est fou ce que ça m'avait manqué à l'époque. Sa phrase me rendis le sourire, pour elle je n'ai jamais été un idiot même si là je venais de me comporter comme tel. Elle me demanda par la suite ce que je suivais comme cours, et comment j'avais rencontré Charlly? Un souvenir que j'aimais me rappeler là où tout était encore beau et facile à gérer. « Je suis depuis deux ans des cours de théâtre, j’ai découvert ça quand maman m’a emmené voir un spectacle. Depuis ce jour j’ai su que je voulais devenir un comédien joué comme eux. Je dois dire que jouer sur scène est très exaltant et très fascinant. Et toi tu as décidé de prendre quel cours ? » Je pris une petite pause, devenir comédien c’était mon rêve ce qui d’ailleurs avait contrarié mon père. Etre comédien ce n’est pas un métier assez bien pour lui, il croit qu’il y a que des drogués ou des illuminés pour faire ce genre de métier. Mon père est un anglais pur et dur il fait parti des conservateurs anglais. La tradition avant tout et le fils devait suivre les traces de son paternel sans dire un mot. « Pour Charlly on s’est rencontré à la fac, au début je dois dire que je n’avais jamais adressé la parole. Puis un jour nous avons discuté, et le courant est bien passé on s’est donné plusieurs rendez-vous par la suite. Une histoire parmi tant d’autre je sais mais pour moi Charlly n’est pas une fille comme les autres. Elle a su réveiller une partie de moi que je ne pensais ne pas revoir. Puis petit à petit l’amour s’est installé dans mon cœur, c’est tout naturellement qu’on s’est mis en couple. Pourtant avons connu des moments difficiles avant d’arriver à notre mariage. Et toi tu vois quelqu’un en ce moment ? » Après quatre ans éloignés l’un de l’autre je devais savoir ce qu’elle devenait. Si aujourd’hui elle aussi avait quelqu’un dans sa vie, l’homme qui aura Elea comme petite amie serait l’homme le plus chanceux au monde.

Revenir en haut Aller en bas
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Mer 5 Jan - 22:37

Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »


    Elea écoutait attentivement Tyler. Sa voix si douce, lui rappelait un passé qu'elle avait balayé d'un revers de la main pour mieux se relever. Un sourire dessinait sur son visage, elle s'imagina aisément la rencontre entre Charlly et Tyler. Oui, elle aurait voulu que ça se passe comme ça avec Alex mais cela avait été différent. Elle avait immédiatement compris qu'il n'était pas comme les autres garçons. En apparence si, puis qu'il draguait tout ce qui était blond, sexy et qui avait un jolie petit cul. Mais derrière ce cachait un jeune homme qui au fond lui ressemblait. Ce n'est pas pour rien, que le jour où il avait percuté, les deux jeunes gens portaient le même tee-shirt. Aimer ACDC, ça voulait dire énormément de chose, plus qu'on ne peut l'imaginer. J'étais un garçon manqué mais comme tout à chacun j'avais vécu des évènements horribles. Et même si j'en étais sortis plus forte, je ne supportais pas l'idée de souffrir à nouveau. Alex ne quittait pas mes pensées, pourquoi avait-il ressurgit là en pleins milieu d'une conversation ? Je décidais de ne pas en parler. Entre lui et moi, il n'y aurait jamais rien, il fallait simplement que j'arrête de rêver.

    Tu sais quoi, ça me fait rêver votre histoire ! Et non en ce moment je n'ai personne et d'ailleurs ma dernière histoire en date, n'a pas duré plus d'une nuit. J'ai couché avec mon meilleur ami parce qu'on avait un peu trop bu, d'ailleurs le lendemain on en a bien rit. C'est tout, depuis quatre ans, il n'y a eu personne. Tu as été le seule à vraiment m'accepter comme je suis. Tu sais, ça me fait vraiment plaisir de te revoir ! Tu as l'air vraiment épanoui.

    Je disais tout cela en contemplant la mer, je ne m'en lasserais jamais. Il fallait maintenant que je lui dise quel cours je suivais. Encore une histoire par mis tant d'autre qui ne méritait pas qu'on s'y intéresse. Au départ je rêvais de travailler dans la recherche, la biologie c'était toute ma vie. L'ADN, les molécules, bref tout ce qui étaient liés à la science. Mais il y a deux ans, on a assassiné ma meilleure amie, après l'avoir violé alors qu'elle faisait son jogging matinale. J'aurais dû être avec elle ce matin-là mais j'étais malade et me lever, n'avait pas été envisagé. Les flics n'ont jamais trouvé le coupable et l'enquête est restée en suspend. Alors je lui ai fait la promesse de résoudre cette affaire, sauf que je n'y connaissais rien, alors je me suis inscrite à Berkeley. Et cette raison, personne ne la connait et personne ne le saura jamais, je n'ai besoin de la pitié de personne. Non je préférais leur dire à tous, que j'aimais ça tout simplement.

    Sinon je suis des cours de Biologie, de criminologie et de photographie !!! Des passions qui se marient bien je trouve mais dit moi, tu habites où toi avec Charlly au fait ? Dis-je en souriant presque contre mon gré pour changer de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Dim 9 Jan - 16:40

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



Mon histoire avec Charlly j'en étais fier c'était l'une des plus belles réussites de ma vie, et aussi mes deux filles même si techniquement elles n'étaient pas de moi mais je les considérais comme les miennes. Aujourd'hui pour moi ce souvenir semblait tomber en pièce, j'essaie de sauver mon mariage et plus j'essaie plus la situation me filait entre les doigts. Je restais impuissant devant tout ça perdre l'amour pour une personne était le plus terrible du moins de mon point de vue. Je n'avais jamais vraiment pensé ce que serait ma vie sans Charlly à mes côtés, un terrible vide comme un puits sans eau. Elea me sortit de ma rêverie passagère, j'étais content que mon histoire la fasse rêver même si aujourd'hui je ne pense pas que c'était le mot exact pour décrire ma relation avec Charlly. La petite anecdote que me raconta Elea me fit sourire, je trouvais étrange qu'elle soit toujours célibataire une fille comme elle. Pourtant Elea est une fille en or, si j’avais pu la suivre juste après son départ pour qu’on se remette ensemble je n’aurais pas hésité une seule seconde. Mais étant âgé de seize ans à l’époque je devais encore écouté mon paternel et ma mère. Un amour de jeunesse que je n’oublierai pas c’était sur et certain. Parfois je me demandais que serait ma vie si j’étais encore avec elle ? Rêver c’était bien et c’était moins douloureux que de vivre ici dans le monde réel. « Je suis content que mon histoire te fasse rêver même si ces derniers temps ça n’a plus rien de magique entre Charlly et moi. Je suis étonné que tu n’es personne, sérieusement ils ne savent pas ce qu’ils ratent. Moi aussi je suis heureux de te voir, j’ai l’air épanoui je le suis mais aujourd’hui je dirais que je suis plus perdu qu’autre chose. » Je regardai la mer et les quelques passants qui passaient dans mon champ de vision. Des couples qui respiraient le bonheur, des familles avec leurs enfants quoi de mieux pour vous rappelez que votre vie ne tient plus qu’à une décision. C’était comme si j’étais l’étranger de ma propre vie, le temps défilait et moi je restais là en dehors de cette histoire. Me sauver ? Ou sauver mon mariage ? Je ne savais plus ou j’en étais c’est le propre de l’humain toujours rendre la vie plus difficile qu’elle ne l’est déjà. Elea m’annonça les cours qu’elle suivait, j’étais un peu surpris de ces choix. Je la voyais dans un autre domaine mais si elle aimait j’étais content qu’elle est trouvée sa voie dans la vie. « Avec Charlly nous habitons dans un studio, nous attendons de trouver mieux pour les filles. Dis moi depuis que tu es arrivée as-tu profité un peu des plaisirs de San Francisco ? » M’attarder sur mes problèmes je n’aimais pas ça et Elea méritait mieux que de m’entendre parler de mon éloignement avec ma femme. C’était pour cela que j’avais changé de sujet, il était préférable que nous nous amusions ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Elea O'nneil

I'm a regular

avatar

▌ Messages : 159
▌ Date d'inscription : 16/12/2010
▌ Age : 28

Students or Teachers of Berkeley
Your Name Your Name: Elea O'nneil
Vos études & Votre Job Vos études & Votre Job: Serveuse et étudiante en Photographie, Biologie et Criminologie
Relationship Relationship: One love

MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Jeu 13 Jan - 0:44

Elea & Tyler ♥
«Il y a ceux qui ne passe pas la nuit et ceux que l'on oublie jamais ! »


    Je l'écoutais me parler de sa vie de famille, comme si c'était normal. Je n'étais pas apte à juger une histoire d'amour. Mais sérieusement n'étions nous pas trop jeune pour rentrer dans une routine, qui ne peut qu'au final nous blaser ? Visiblement, leur histoire n'était plus ce qu'elle était au début, et cela m'attristais pour Ty. Bon sang, pourquoi la vie ne pouvait pas être aussi simple qu'une histoire d'amitié ? Sans compromis, ni jugement. Elle serait tellement plus simple si on pouvait avoir confiance en elle. Je lui souriais toujours bien que beaucoup moins étant donné la situation. Je percevais dans sa voix, les regrets qu'il avait. Pourtant même si la vie est parfois dure, elle vaut aussi le coup d'être vécu, à fond. D'ailleurs je n'ai jamais vraiment compris les couples qui se prenaient continuellement la tête pour un oui ou pour un non. C'est comme tromper quelqu'un à quoi sa rime ? Si on aime une personne et qu'on prête serment que se sera pour la vie, c'est qu'on en est sûr. Sinon on ravale sa fierté et on joue carte sur table. On change de nana ou de mec, mais on lui passe pas la bague au doigt, si on est pas sûr à cent pour cent. Je réfléchissais à cette théorie, lorsque je vis le sourcil droit de Ty se lever. Oups j'avais dû être un peu longue à la détente pour répondre. A vrai dire, je n'avais pas encore pris le temps de visiter San Francisco, cette ville qui m'avait tant fait rêver. Je me mis dos à la barrière et contempla l'agitation de la ville. Bien sûr j'avais envie de visiter tout un tas de chose, mais la première chose que j'avais voulu voir, c'était la mer. Il est vrai qu'entre le déménagement, mon inscription, et la présentation de tout mes professeurs ainsi que de ma colocataire et de mon propriétaire pour signer tout les papiers administratifs, sans compter les deux entretiens d'embauche que j'avais eu coup sur coup, pour travailler au Starbuck Coffee et au Burger King et il y avait aussi la petite Maelÿs que je gardais le mercredi, m'avaient pris tout mon temps. Cela faisait deux semaines que j'étais ici, et c'était la première fois que je m'accordais une pause, une vrai. Aujourd'hui jour du seigneur, je ne travaillais pas, je n'avais pas cours et je ne faisais pas de baby-sitting, ni de sport, que du bonheur. Le dimanche était le seul jour où je pouvais en profiter à dire vrai. Heureusement tout n'était pas fermé. Par respect pour lui je ne m'attardais pas sur le sujet Charlly. Visiblement ce n'était pas le bon moment, je décidais donc tout naturellement de dévier sur les petits plaisirs de la ville.

    C'est marrant que tu en parles, parce qu'à part être débordé, je n'ai pas eu le temps de visiter la ville, ni ses monuments et encore moins ses musées ! Il y a des choses intéressantes à savoir sur son histoire ? Si tu savais à quel point cette ville me fascine. Alors quels sont les choses à faire ou ne pas faire ? Dit moi tout ! Dis-je en souriant et en lui donnant un coup de coude amicale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   Sam 22 Jan - 17:16

Elea & Tyler ♥
« En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. »



J'ignorais si Elea avait visité ou non la ville, au fond j'espérais que non cette visite de la ville tombait à point nommé pour moi. Je ne voulais pas continuer cette discussion sur mon couple. Cette histoire ne concernait que Charlly et moi, et non Elea qui n'avait rien avoir dans l'histoire. Depuis mon arrivée ici, j'avais eu le temps de connaitre les moindres recoins de la ville, savoir où allait et où ne pas aller surtout. San Francisco était une énorme ville par rapport à Londres, les vies étaient très différents pour moi petit anglais. Mais l'Amérique du Nord est très fascinante, et parfois rigolo. Les mœurs différents des petits conservateurs anglais snobes et coincés. Ici c'était plus libre, on ressentait vraiment la liberté sur certaines choses à croire que l'Angleterre est une ile perdu au milieu de nul part. Je ne dis pas que tout est bien ici en Amérique mais comme je le répète différent. C'est marrant que tu en parles, parce qu'à part être débordé, je n'ai pas eu le temps de visiter la ville, ni ses monuments et encore moins ses musées ! Il y a des choses intéressantes à savoir sur son histoire ? Si tu savais à quel point cette ville me fascine. Alors quels sont les choses à faire ou ne pas faire ? Dit moi tout ! Un sourire s’afficha sur mon visage, heureux de lui servir de guide dans son propre pays. C’était quelque chose d’assez inhabituel je dois dire, ou peut être que pour moi ! Je réfléchis quelques petites secondes avant de lui répondre. Je pense déjà qu’on va un peu profité de la plage, après si tu veux on peut partir voir quelques endroits sympas de San Francisco. Je mis mon bras de tel sorte qu’elle passe le sien à l’intérieur. J’allais passer une journée avec une amie, tout cela allait bien me changer les idées pensé à autre chose. Si seulement la vie n’était pas si compliquée, si tout pouvait se passer comme dans les films. Mais ça n’existait dans notre monde, les problèmes de la vraie vie vous bouffe l’existence petit à petit. Un matin vous vous réveillez avec tout détruit et le destin se moque de vous sans un remord. Tout ce qu’il nous reste à faire c’est de suivre le cours de cette existence fade et insipide qu’est la vie humaine. C’est la nature de l’homme détruire ce bonheur que la nature nous offre et regretter son geste bien plus tard. Tu te rends compte que je suis ton guide dans tout propre pays, il faudra un jour qu’on inverse les rôles. Je lui souris, peu à peu j’oubliais pourquoi j’étais sorti et pourquoi j’avais marché dans les rues sans but précis.



Sujet terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a ceux que l'on a du mal à oublier, oui toi par exemple ! [Tyler]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Pour ceux qui veullent jaser de trade...Dallas recherche!!!
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Berkeley University ! :: « | ● Archives ● | » :: Archives de vos Rp :: Archives Rp ancienne version-
Sauter vers: